PARCOURS

Natacha, journaliste d’entreprise : bien plus qu’une simple "communicante"

 

Collaboratrice de Dixxit depuis une dizaine d’années, Natacha apporte aux clients de l’agence (l’Ademe, l’Assurance Maladie, AESIO mutuelle…) la rigueur qu’elle a acquise dans la presse et un solide parcours au sein de plusieurs directions de la communication.

Tu as travaillé comme journaliste pour des médias. As-tu changé de métier en collaborant pour des marques et des institutions ?

Non, pas vraiment. Je dirais plutôt qu’aujourd’hui, j’ai une double compétence et que l’une complète parfaitement l’autre. J’ai d’ailleurs effectué une première partie de carrière dans des entreprises au poste de Directrice de la Communication avant de me former aux techniques journalistiques.

Après un parcours de plus de 15 ans dans la presse (Groupe Hersant, Les Échos, Le Nouvel économiste) et à la radio (RCI, Radio J), je suis revenue à la communication en essayant d’y appliquer au maximum les techniques et l’ouverture d’esprit du journalisme.

Comment endosses-tu cette double casquette au jour le jour ? Cela ne soulève pas de difficultés déontologiques selon toi ?

Absolument pas : ce sont deux métiers bien différents !

Les communicants externes (dont font partie les journalistes d’entreprise), indépendants comme en agences de communication, sont le plus souvent rattachés à une direction de la communication. C’est bien sûr elle qui valide les sujets et leur rédaction.

Le journaliste de presse, lui, ne doit en aucun cas faire l’éloge d’un produit ou d’une entreprise. Il a un rôle fondamental en tant que défenseur de la crédibilité de la parole et de l’information.

Être journaliste d’entreprise, c’est savoir composer avec les techniques de communication et de journalisme. C’est un exercice passionnant, qui peut s’appliquer aussi bien à la production des contenus qu’aux démarches de conseil éditorial ou à l’animation de conférences, ce qui est une autre de mes cordes.

Comment bien distinguer les deux disciplines : journaliste de presse et d’entreprise ?

Avec le développement massif des réseaux sociaux qui fait de nous tous des « porteurs d’informations », chacun peut facilement se prendre pour un journaliste. Y compris parfois parmi nos clients ! Là où je vois un danger, c’est que ceux qui s'y prêtent ne puissent plus distinguer la qualité de l’information selon les méthodes journalistiques classiques, c’est-à-dire le recoupement et la vérification des sources.

Par ailleurs, il faut être conscient que la presse professionnelle spécialisée vit aussi grâce aux abonnements et aux encarts pub des entreprises de son secteur. Là aussi jusqu’où va notre indépendance ?

En tout cas, il est absolument nécessaire de conserver cette double posture, pour aller creuser les angles et faire en sorte de ne pas être seulement dans l’exercice de la brochure. C’est notre rôle et dans le rôle d’une agence comme Dixxit de bien faire comprendre aux entreprises que nous ne sommes pas seulement des communicants, mais bien des professionnels de l’information.

Contactez-nous

32, rue Étienne Marcel
75002 Paris
01 78 16 06 00