PARCOURS

Yseult, cheffe de projet éditorial : anticiper chaque étape du projet

 

« L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre. » Yseult, collaboratrice de l'agence depuis 2017, fait sienne cette citation d’Herbert von Karajan. Ses musiciens à elle ? Tous les intervenants des projets éditoriaux qu'elle anime : équipe interne, prestataires et interlocuteurs clients.

Ton métier semble éminemment riche et varié. Impossible à résumer ?

Pas facile en effet, mais je dirais : être la garante in fine de l’identité éditoriale que le client souhaite installer dans le projet. C'est l’essence même des sites sur lesquels je travaille, l’élément clé de la réussite de mes projets. Plus précisément, mon rôle consiste à révéler leur raison d’être, leur vision et leurs valeurs. En les accompagnant de manière bienveillante et constructive. L’objectif ultime est de créer des sites véritablement incarnés, utiles et uniques.

Ton rôle consiste ensuite à veiller à la bonne exécution des prestations ?

Oui, mais avant cela, il faut en définir le menu. Et ce n'est pas toujours évident ! L’étape la plus importante est l’atelier de cadrage. C'est là que l'on précise exactement ce qui va être produit, à partir de quelles sources, sous quel format, à quelle échéance... Beaucoup sont tentés de passer à la conception des contenus dès le lancement : c'est une erreur ! Il est essentiel d’avoir toutes les ressources en main avant de démarrer le projet, et de s'assurer surtout que le besoin est parfaitement identifié. Deux maîtres mots en la matière : l’écoute et la co-construction. Mon rôle ici est de traduire le plus fidèlement possible le besoin à travers l’arborescence, la structure des contenus. Tout en ne perdant jamais de vue le planning.

Ce n'est donc pas du tout un métier solitaire...

En effet, car je passe énormément de temps en ateliers. Ce sont des moments « à part », qui permettent aux participants – quels que soient leurs rôles –  de faire émerger la meilleure expérience informative. Lors de ces échanges, je cherche toujours à me placer du côté de l'utilisateur. Cela permet de prendre du recul, de réorienter les objectifs, pour créer un contenu qui vise juste. Et de tenir la montre : mener le débat à son terme dans le temps imparti, c’est tout un art ! Ma place de cheffe de projet prend ici tout son sens. J'adore !

Contactez-nous

32, rue Étienne Marcel
75002 Paris
01 78 16 06 00