UX-WRITING

Quand le contenu est (vraiment) lu

 

Lorsque le contenu web aide les utilisateurs à se concentrer sur les sections qui les intéressent, les utilisateurs passent d’une lecture en diagonale à une attention réelle au contenu.

Le comportement des internautes par rapport au contenu est paradoxal :

  • les utilisateurs consultent des sites web pour obtenir des informations ;
  • et en même temps, les utilisateurs lisent à peine le contenu lorsqu’ils visitent un site web.

Ces constats ont amené Jakob Nielsen à étudier comment regrouper un maximum d’informations dans des contenus très courts, comme les titres et les intitulés de liens.

Être concis et inclure des mots clés à forte valeur ajoutée restent des directives clés pour la rédaction web. Pourtant, les internautes lisent parfois plus que le strict minimum : comment l’expliquer ?

Ce qui retient l’attention du lecteur

Pour étudier ce phénomène, Jakob Nielsen a analysé les mouvements oculaires des internautes sur des centaines de sites. Dans cette étude, on constate (sans surprise) que l'utilisateur concentre son attention sur les informations qui l'intéressent et ignore le reste.

Lorsque le contenu d’un site est lu, c'est généralement parce que le site répond à deux objectifs d’ergonomie :

  • Une bonne architecture de l'information, avec une navigation claire permettant aux utilisateurs d'accéder rapidement à une page qui correspond à leurs intérêts. Si les utilisateurs sont embourbés par une navigation lente ou trompeuse, leur intérêt disparaît tout comme leur motivation à lire le contenu une fois qu'ils arrivent enfin sur la page souhaitée.

  • Une bonne mise en page, qui guide rapidement l'œil vers les informations importantes en utilisant des sous-titres résumant chaque section.

Faire la part belle au haut de page

En général, les internautes accordent plus d'attention aux informations en haut de page. Sur l'ensemble des participants à l'étude : 

  • 81% ont lu le premier paragraphe ;
  • 71% ont lu le second ;
  • 63% ont lu le troisième ;
  • 32% ont lu le quatrième.

Étudier les usages des moteurs de recherche

Les internautes adoptent à peu près le même comportement sur les pages de résultats des moteurs de recherche. De nombreuses études confirment que le premier résultat cumule une grande majorité des clics, et peu d'utilisateurs dépassent la première page de résultats.

Toutefois, si 17% des utilisateurs ne regardent qu'un seul lien avant de cliquer, 42% regardent le deuxième et/ou le troisième. L’internaute « scanne » la page à la recherche du titre ou de la phrase qui répond le mieux à son besoin, d’où l’importance de soigner la rédaction de ces « micro-contenus ».

L'article complet à lire en anglais : Website Reading: It (Sometimes) Does Happen

Le blog de Nielsen Norman Group fait autorité dans le monde entier sur les sujets touchant à l'expérience utilisateur. Une cinquantaine d'articles en anglais consacrés depuis plusieurs années à la rédaction UX sont rassemblés au sein d'un guide "UX Writing" qui constitue l'une des ressources les plus précieuses en la matières. Dixxit a choisi d'en publier régulièrement des synthèses en français, pour faire découvrir les meilleurs articles et en faciliter l'accès.

 

Contactez-nous

32, rue Étienne Marcel
75002 Paris
01 78 16 06 00